Je t’échange Fessenheim contre Flamanville… | Utilitywise France
Je t’échange Fessenheim contre Flamanville…

Je t’échange Fessenheim contre Flamanville…

EDF avait dû obtenir un décret de création pour l’EPR de Flamanville. Ce décret est valable pour une mise en service du réacteur d’ici 11 avril 2017. Mais voilà les travaux prennent du retard et le chantier ne sera pas fini avant fin 2018. Bernard Levy, patron d’EDF, a donc…

EDF avait dû obtenir un décret de création pour l’EPR de Flamanville. Ce décret est valable pour une mise en service du réacteur d’ici 11 avril 2017. Mais voilà les travaux prennent du retard et le chantier ne sera pas fini avant fin 2018. Bernard Levy, patron d’EDF, a donc dû demander à la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, une prolongation de ce décret.

Peut-être un peu gourmand, Bernard Levy a demandé une extension jusqu’au 11 avril 2020. La réponse de Mme Royal repose sur un accord donnant-donnant, fermeture de Fessenheim contre extension du décret de création : « Il conviendra que le dépôt effectif de cette demande [de fermeture de Fessenheim] ne dépasse pas l’échéance de la fin du mois de juin 2016. » Même si elle obtient la fermeture de Fessenheim, Mme Royal n’étendra peut-être pas le décret de création jusqu’en 2020.

Les prochaines négociations entre l’électricien et Mme Royal porterons sur le montant des indemnisations que l’Etat Français devra payer à EDF et ses partenaires pour la fermeture de Fessenheim. Une première estimation s’élèverait à 4 milliards d’euros – « pas sérieuse » et qui devra « faire l’objet de discussions » selon Mme Royal.

Benjamin Bicker

Posté par le lundi, le 2. novembre à 14.29

Benjamin Bicker is Digital Marketing Manager at Utilitywise.