Le Luxembourg offre de payer la France pour fermer une centrale nucléaire | Utilitywise France
Le Luxembourg offre de payer la France pour fermer une centrale nucléaire

Le Luxembourg offre de payer la France pour fermer une centrale nucléaire

Le Premier ministre luxembourgeois a demandé la fermeture de la centrale nucléaire Cattenom suite à son vieillissement. Donc préoccupé par la perspective d’un mauvais fonctionnement et de ses répercussions sur le Luxembourg voisin, le gouvernement a offert de participer au coût du démantèlement de la centrale, qui est opérationnel depuis…

Le Premier ministre luxembourgeois a demandé la fermeture de la centrale nucléaire Cattenom suite à son vieillissement. Donc préoccupé par la perspective d’un mauvais fonctionnement et de ses répercussions sur le Luxembourg voisin, le gouvernement a offert de participer au coût du démantèlement de la centrale, qui est opérationnel depuis les années 1980.

 

Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a un problème avec l’usine de Cattenom qui pourrait «effacer le grand-duché de la carte». « Le site de Cattenom nous fait peur, il n’y a pas à le cacher,» dit-il. «Notre plus grand souhait est que Cattenom ferme.

 

Bettel a confirmé que le Luxembourg « serait prêt à prendre un engagement financier à un projet » pour éviter d’autres problèmes opérationnels ne viennent se déverser dans les régions voisines.
Homologue français de M. Beetle, le Premier Ministre Manuel Valls a répondu avec « message reçu » tout en réaffirmant  que la France réduira sa dépendance à l’énergie nucléaire de 75 % à 50% par la fermeture de 24 réacteurs au cours des neuf prochaines années.
La France a récemment reçu des plaintes similaires venue d’Allemagne sur sa centrale la plus ancienne à Fessenheim, près des frontières allemande et suisse. Le président français Hollande a promis de fermer les sites de deux réacteurs 900MW d’ici la fin de son mandat en 2017.

Benjamin Bicker

Posté par le vendredi, le 29. avril à 9.32

Benjamin Bicker is Digital Marketing Manager at Utilitywise.