L'EPR risque plusieurs années supplémentaires de retard | Utilitywise France
L’EPR risque plusieurs années supplémentaires de retard

L’EPR risque plusieurs années supplémentaires de retard

L’Agence de Sureté Nucléaire a prévenu que la centrale de Flamanville pourrait connaitre de forts délais supplémentaires si les tests confirment que l’acier du réacteur est endommagé.   La centrale a déjà fait face à plusieurs années de retard et une augmentation des coûts de construction alors qu’EDF se bat…

L’Agence de Sureté Nucléaire a prévenu que la centrale de Flamanville pourrait connaitre de forts délais supplémentaires si les tests confirment que l’acier du réacteur est endommagé.

 

La centrale a déjà fait face à plusieurs années de retard et une augmentation des coûts de construction alors qu’EDF se bat avec la conformité structurelle de son nouveau réacteur EPR. Les progrès de Flamanville influencent aussi les plans pour une centrale identique à Hinkley Point au Royaume-Uni, qui utilisera la même technologie, bien qu’EDF soit déjà confronté à un problème majeur de financement avant de pouvoir commencer la construction.

 

La centrale de Flamanville devait initialement être mise en activité en 2012. Date depuis été repoussé de six ans, pour démarrage en 2018, et des coûts qui ont plus de triplé pour atteindre 10,5 milliards d’euros.

 

Juliet Collet, directrice député de l’Agence de Sureté Nucléaire, a prévenu que les résultats des tests dus à la fin de l’année pourraient repousser la mise en marche de la centrale. Si l’acier des réacteurs s’avère avoir des défauts, l’ASN pourrait ordonner à EDF de remplacer le couvercle et le font de la cuve du réacteur. «  Cela prend beaucoup de temps pour construire des composants comme celui-ci – nous parlons d’années » a annoncé M. Collet.

 

La compagnie nucléaire Areva doit prendre une participation de contrôle sur le projet et travail avec l’ASN pour déterminer les faiblesses du réacteur. Le problème avait été découvert en 2014 mais EDF avait choisi de continuer la construction, rendant tout retour en arrière plus difficile si l’acier devait être remplacé.

Benjamin Bicker

Posté par le mardi, le 3. mai à 9.16

Benjamin Bicker is Digital Marketing Manager at Utilitywise.