Marché du gaz et de l’électricité – semaine du 10/10/2016 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité – semaine du 10/10/2016

Marché du gaz et de l’électricité – semaine du 10/10/2016

L’électricité : Les problèmes persistants de production nucléaires ont prolongé la forte hausse des prix de l’électricité en France. Les prix ont atteint 42€ /MWh sur le marché de gros, un prix qui n’avait plus été atteint depuis décembre 2014. Cela représente une hausse de plus de €10 depuis mi-septembre.…

L’électricité :

Les problèmes persistants de production nucléaires ont prolongé la forte hausse des prix de l’électricité en France. Les prix ont atteint 42€ /MWh sur le marché de gros, un prix qui n’avait plus été atteint depuis décembre 2014. Cela représente une hausse de plus de €10 depuis mi-septembre.

La production nucléaire reste inférieure à 60% de la capacité maximale, un niveau très bas pour cette période de l’année. Suite à l’arrêt de 18 unités pour des contrôles de sécurité, il y a 7 réacteurs de moins en service qu’à la même époque l’année dernière. Traditionnellement pays exportateur d’électricité, il est attendu que dans les prochains mois la France compte fortement sur les importations d’électricité.

La forte vague de froid prévue cette semaine, avec des températures 4 degrés en-dessous de la moyenne de saison, ont aussi contribué à la hausse des prix, la France comptant principalement sur l’électricité pour son chauffage.

Le gaz:

La semaine dernière, les prix du gaz Peg Nord ont continué à augmenter, effaçant le prémium de la TRS (la partie sud du réseau de gaz français). Ces hausses restent toutefois plus basses que celles observés sur le marché de l’électricité.

Il y a plusieurs raisons à ces hausses. Tout d’abord, la réduction de la production nucléaire a induit une hausse de la demande pour les centrales électriques à gaz. Ensuite, bien que les imports de gaz venant de Norvège aient repris, la plupart de la production est allée vers le Royaume-Uni et l’Allemagne. Enfin, bien que la livraison de 5 cargos de GNL soient prévus pour ce mois-ci, cela ne représente que la moitié des livraisons de GNL du mois de septembre.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 12. octobre à 9.58