La dissimulation d’Areva déclenche une investigation internationale | Utilitywise France
La dissimulation d’Areva déclenche une investigation internationale

La dissimulation d’Areva déclenche une investigation internationale

Les régulateurs des Etats-Unis enquêtent si la falsification de documents de fabrication par Areva pourrait engendrer des problèmes sur les centrales nucléaires américaines. Neuf centrales américaines utilisent des équipements produits à l’usine du Creusot, appartenant à Areva. Des « anomalies » dans les documents sont en cours d’examen dans cette…

Les régulateurs des Etats-Unis enquêtent si la falsification de documents de fabrication par Areva pourrait engendrer des problèmes sur les centrales nucléaires américaines. Neuf centrales américaines utilisent des équipements produits à l’usine du Creusot, appartenant à Areva. Des « anomalies » dans les documents sont en cours d’examen dans cette usine.

« L’enquête préliminaire des inspecteurs de la NRC montre qu’Areva est parvenu à la conclusion sensée selon laquelle il n’y a pas d’inquiétude à avoir pour la sûreté nucléaire » a déclaré David McIntyre, porte-parole du régulateur de l’énergie américain (NRC).

La découverte de défauts dissimulés par Le Creusot a conduit, ces derniers mois, à la fermeture de plusieurs réacteurs nucléaires en France. En septembre, les autorités ont ordonné à Areva de vérifier 6 000 dossiers de fabrication qui contiennent toutes les pièces de centrales fabriquées depuis les années 60.

La station Millstoe de Dominion Ressource Inc, dans le Connecticut, est l’une des centrales américaines dont les pièces du pressuriseur ont été forgées au Creusot depuis 2006.

« Nous avons un composant qui présente des problèmes, mais nous sommes confiants que le pressuriseur est complétement opérationnel et le restera pour la durée de vie de la centrale, » a déclaré Ken Holt, porte-parole de Dominion.

Benjamin Bicker

Posté par le mercredi, le 21. décembre à 11.51

Benjamin Bicker is Digital Marketing Manager at Utilitywise.