Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 08/05/2017 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 08/05/2017

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 08/05/2017

La France sous Macron Le dimanche 7 mai, Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle française avec plus de 60% des voix.  Le futur président s’est montré en faveur de l’élimination du charbon et du développement des énergies renouvelables. Au cours de sa campagne électorale, Emmanuel Macron s’est engagé à accélérer…

La France sous Macron

Le dimanche 7 mai, Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle française avec plus de 60% des voix.  Le futur président s’est montré en faveur de l’élimination du charbon et du développement des énergies renouvelables. Au cours de sa campagne électorale, Emmanuel Macron s’est engagé à accélérer les efforts de « décarbonatation de l’économie du pays ». Il a soutenu un changement vers les énergies renouvelables en promettant de lancer un appel d’offres pour 26GW de capacité d’énergie renouvelable, doublant le nombre de panneaux solaires d’ici 2022. Il s’est également révélé en faveur du raccourcissement et de la simplification des procédures de déploiement des énergies renouvelables. Le nouveau président élu a annoncé appuyer un plan gouvernemental visant à fermer la centrale nucléaire de Fessenheim lorsque le réacteur atomique de Flamanville sera en service. Il s’est également engagé à fermer le 3GW restant en terme de centrale à charbon d’ici à la fin 2022, soit un an plus tôt que l’objectif actuel. En plus de promettre d’interdire toute exploration des gaz de schiste en France, Emanuel Macron a déclaré qu’il révisera à la baisse l’objectif du pays de réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique à 50% en 2025. Alors que le nucléaire représente plus de 70% de la production d’électricité française, Le charbon ne représente que 1%. Pour atteindre l’objectif énergétique de monsieur Macron d’ici 2025, la France devra réduire sa capacité nucléaire d’environ 25GW, tout en ajoutant environ 75GW d’énergies renouvelables. Dans son programme électoral, Emmanuel Macron a déclaré vouloir faire de la mise en œuvre de l’accord de Paris, la priorité de son action internationale.

L’Union Européenne approuve 17 GW d’énergies renouvelables

La commission Européenne a approuvé trois initiatives de soutien aux énergies renouvelable afin d’en augmenter la production.

Tout d’abord, le système de soutien à l’énergie éolienne accordera une subvention à hauteur d’un milliard d’euro par an pour 15 GW de capacité supplémentaire dédiée au développement de la filière. Les paiements aux développeurs seront effectués sous la forme d’une prime supérieure au prix du marché sur une période de dix ans. Ensuite, le système de soutien à l’énergie solaire a pour objectif de développer 2,1 GW de puissance à partir de petit panneaux solaires dans les bâtiments. Les installations seront financées sous la forme d’un tarif de subventionnement pour plus de vingt ans. Le programme devrait coûter 190 millions d’euros par an. Enfin, le programme de soutien des gaz de stations d’épuration d’eaux usées représente un budget de 58 millions d’euros par an et a pour objectif de développer 160 MW d’installation de gaz en France.

 

Les investissements prévus pour le développement de la filière renouvelable ainsi que la fermeture possible de la centrale nucléaire de Fessenheim vont trés certainement impacter sur les prix de l’énergie d’ici à 2022.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 10. mai à 10.19