Les États-Unis quittent l'accord de Paris : quelles conséquences ? | Utilitywise France
Les États-Unis quittent l’accord de Paris : quelles conséquences ?

Les États-Unis quittent l’accord de Paris : quelles conséquences ?

Ayant pour objectif de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels, l’accord de Paris a été ratifie le 12 décembre 2015 par Barack Obama. Durant sa campagne électorale, Donald Trump avait manifesté son désir de rompre cet accord, souhaitant favoriser la production des…

Ayant pour objectif de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriels, l’accord de Paris a été ratifie le 12 décembre 2015 par Barack Obama.

Durant sa campagne électorale, Donald Trump avait manifesté son désir de rompre cet accord, souhaitant favoriser la production des énergies fossiles et relancer l’exploitation pétrolière et l’industrie du charbon.

Le jeudi 1er juin 2017, le chef d’état prend une décision radicale et se retire de l’Accord de Paris sur le climat. Quelles sont les conséquences de ce choix pour les États-Unis, les autre pays membres de la COP21 et pour notre planète ?

Conséquences pour les États-Unis :

  • La décision de Donald Trump ne favorise pas les sociétés américaines productrices d’énergies renouvelables. En effet, elles risquent d’avoir du mal à distribuer leurs produits à travers le continent.
  • Plusieurs centaines d’entreprises américaines incluant le géant pétrolier Exxon ont soutenu le respect des accords de paris. Ces entreprises vont donc continuer dans la dynamique de la transition écologique en continuant de limiter leurs émissions carbones.
  • D’après l’avocat Yann Aguila, « Si les Etats-Unis se retiraient de l’Accord de Paris, des actions en justice pourraient être engagées contre le gouvernement américain par des victimes du réchauffement climatique »
  • L’accord de Paris ne pourra être dénoncé qu’en novembre 2019 et requiert un préavis pour être dénoncé. Le président Américain ne pourra donc réellement sortir de cet accord qu’après la prochaine élection présidentielle. Ainsi, s’il n’est pas réélu, la décision de Donald Trump n’aura peut-être aucun effet si elle est remise en question par son successeur.

Conséquences pour les autres pays membres :

  • Certains pays pourraient prendre l’exemple américain et dénoncer l’accord de Paris. Nous pensons notamment aux gros émetteurs de gaz à effet de serre. La Chine a cependant manifesté sa volonté de respecter l’accord.
  • Les États-Unis s’étaient engagés à apporter un soutien financier de 3 milliards de dollars par an au fond vert pour le climat, un mécanisme de soutien ayant pour objectif le transfert de fonds des pays développés vers les moins développés pour lutter contre les effets des changements climatiques. L’accord de Paris prévoyant un transfert de 100 milliards de dollars par ans à partir de 2020, la sortie des USA de l’accord de Paris va générer des frais supplémentaires pour les autres pays membres.

Conséquences pour notre planète :

  • Avec le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre de la planète hors-jeu, il va falloir redoubler d’effort pour atteindre l’objectif mondial de contenir le réchauffement climatique en dessous des 2 degrés par rapport aux niveaux préindustriel.

L’abandon américain de l’accord de Paris constitue un bouleversement aussi bien pour le pays en lui-même, les pays membres de l’accord et la planète. Et si le président américain décidait de quitter la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques ? Cette organisation gère la Conférence des Parties (COP) et les accords tels que le protocole de Kyoto. En quittant cette organisation, les USA pourraient dénoncer l’accord de Paris en seulement un an. Quel sera la décision du président américain ?

 

 

Sources

http://www.huffingtonpost.fr/2017/05/31/accord-de-paris-que-risquent-les-etats-unis-a-quitter-un-tel-t_a_22119468/

http://www.iris-france.org/95614-retrait-des-etats-unis-de-laccord-de-paris-quels-impacts/

http://www.lci.fr/international/climat-pourquoi-le-retrait-des-etats-unis-de-l-accord-de-paris-sonne-comme-un-coup-de-tonnerre-pour-la-planete-2053830.html

Myriam Amichia

Posté par le jeudi, le 8. juin à 14.44