Carte de la consommation d'énergie des villes d'Europe | Utilitywise France
Carte Interactive Européenne : Combien d’énergie votre ville consomme-t-elle?

Carte Interactive Européenne : Combien d’énergie votre ville consomme-t-elle?

  Les grandes métropoles d’Europe sont les puissances économiques du continent. Une analyse de 19 villes européennes et de leur consommation d’énergie par habitant montrent une grande variabilité dans la quantité d’énergie nécessaire à leur fonctionnement, et leur impact sur les émissions de CO2. La consommation d’énergie par habitant dans les…

 

Les grandes métropoles d’Europe sont les puissances économiques du continent. Une analyse de 19 villes européennes et de leur consommation d’énergie par habitant montrent une grande variabilité dans la quantité d’énergie nécessaire à leur fonctionnement, et leur impact sur les émissions de CO2.

La consommation d’énergie par habitant dans les grandes villes d’Europe est tout d’abord fortement influencée par le climat. Que ce soit les besoins en chauffage des villes scandinaves, ou bien la demande pour des systèmes d’air climatisé du sud du continent, l’impact des températures sur la consommation énergétique du parc immobilier est frappant. En conséquence, il n’est pas surprenant que Reykjavik, Stockholm et Helsinki soient des villes ayant des besoins énergétiques plus élevés que la moyenne

Mis à part le climat, l’autre élément majeur expliquant les variations entre villes du point de vue de leur consommation énergétique est le transport. Certaines villes, malgré leur vaste étendue, ont depuis longtemps poussé une politique anti-voiture, comme Londres ou avec un peu plus de retard maintenant Paris. D’autres, comme Copenhague et Amsterdam ont misé sur le vélo comme mode de transport alternatif au trafic routier. Ces efforts sont visibles sur la demande énergétique de ces villes, plus basse que l’on pourrait s’y attendre.

Finalement, il est important de noter que consommation énergétique et empreinte carbone ne sont pas nécessairement corrélées. Par exemple, les pays du Nord de l’Europe consomment beaucoup d’énergie, mais cette énergie est très souvent renouvelable, la plupart du temps géothermique ou hydraulique, ou même (dans le cas d’Oslo) issue de déchets. Au contraire, les pays de l’Europe de l’Est ont généralement une consommation énergétique basse du fait de leur moindre développement économique, mais une empreinte carbone élevée car cette énergie provient en quasi-totalité d’usines à charbon vieillissantes.

 

Quelles villes parviennent à allier une consommation d’énergie à la fois basse et écologique? Découvrez les citoyens européens les plus respectueux de l’environnement dans cette carte interactive, comparant 19 villes européennes et leur consommation d’énergie par habitant.

Pour naviguer la carte, cliquez sur n’importe quelle ville afin d’afficher les statistiques de sa population totale et la quantité d’énergie consommée par chaque citoyen en moyenne. Les villes sont codées par couleur pour montrer si leurs citoyens utilisent relativement plus ou moins d’énergie par rapport à leurs homologues européens. Les données proviennent de diverses sources publiques, y compris la Convention des Maires pour le Climat et l’Energie.

Myriam Amichia

Posté par le mardi, le 13. juin à 13.50