Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/06/2017 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/06/2017

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/06/2017

Les prix du gaz et de l’électricité français ont divergé un peu la semaine dernière. La valeur de l’électricité a progressé, tandis que les contrats de gaz ont diminué. Les prix de l’électricité en Europe ont été soutenus par la hausse des prix du charbon. La production française est dominée…

Les prix du gaz et de l’électricité français ont divergé un peu la semaine dernière. La valeur de l’électricité a progressé, tandis que les contrats de gaz ont diminué.

Les prix de l’électricité en Europe ont été soutenus par la hausse des prix du charbon. La production française est dominée par la production nucléaire, le charbon constituant une composante beaucoup plus marginale. Toutefois, l’interconnexion avec les pays ayant une consommation de charbon plus élevée tels que l’Allemagne appuie les prix de l’électricité.

La disponibilité nucléaire française, bien que plus forte de semaine en semaine demeure encore limitée par la maintenance des centrales. Les réserves d’hydrocarbures diminuent fortement d’une année à l’autre. Les températures plus élevées prévues à court terme, pourraient augmenter la demande d’énergie pour la climatisation, ce qui exercerait une pression sur le système d’alimentation. Au cours de la semaine dernière, il y a eu assez d’excédent pour permettre les exportations nettes, alors que la semaine précédente, la France importait d’Allemagne et de Suisse.

Sur le plan du gaz, le Qatar étant le premier exportateur mondial de GNL,  les tensions au Moyen-Orient ont entraîné une hausse des prix. Cependant, le marché du gaz a rapidement reculé aux niveaux précédents.

Après que le président américain, Donald Trump, ait annoncé sa décision de sortir de l’accord climatique de Paris, la France a réaffirmé vouloir aller au-delà de ses engagements internationaux initiaux de lutte contre le changement climatique. « L’objectif du président et Nicolas Hulot (ministre de l’écologie) est d’aller au-delà des objectifs que nous nous sommes fixés dans le cadre de l’accord de Paris », a déclaré Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement. Le gouvernement devrait publier une liste détaillée des mesures politiques au cours des deux prochaines semaines, qui proposera des changements climatiques pour les cinq prochaines années. La liste cherchera également à montrer où la France dépassera ses engagements antérieurs. Le développement de l’énergie renouvelable, le financement du climat et la poussée vers un prix plancher du carbone sont parmi les propositions.

Myriam Amichia

Posté par le mercredi, le 14. juin à 9.29