Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/08/2017 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/08/2017

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/08/2017

Les prix de l’énergie ont grimpé la semaine dernière. Les gains sur le marché du gaz se limitaient aux contrats à court terme. La faible disponibilité de GNL soutient également les prix à court terme du gaz, principalement le hub TRS. Le sud de la France dépend davantage du GNL…

Les prix de l’énergie ont grimpé la semaine dernière. Les gains sur le marché du gaz se limitaient aux contrats à court terme. La faible disponibilité de GNL soutient également les prix à court terme du gaz, principalement le hub TRS. Le sud de la France dépend davantage du GNL que du nord, mieux connecté par pipeline au gaz norvégien et russe. Un différend diplomatique au Qatar a laissé les navires-citernes de Q-Max LNG éviter le canal de Suez et prendre une route prolongée vers l’Afrique du Sud. Cela double presque le temps de livraison du Qatar au LNG est vers l’Asie. Dix navires-citernes à GNL devraient arriver ce mois-ci, en baisse par rapport à quatorze arrivées en juillet. Faible consommation de gaz domestique pendant l’été. Cependant, une certaine demande a été absorbée par des injections de stockage. Les réserves ont augmenté de 3% la semaine dernière, mais restent 15% inférieures à celles de 2016. La courbe de puissance a augmenté, avec le contrat d’électricité de l’année civile jusqu’à 39 € / MWh, le plus élevé depuis décembre 2016, soutenu par des gains continus sur le marché européen du charbon.

L’ASN ouvre une nouvelle enquête de l’usine Areva Forge

Le régulateur français de la sûreté nucléaire (ASN) a lancé un examen public d’une commande qui obligerait le géant utilitaire EDF à examiner les enregistrements de fabrication de la forge Areva du Creusot. Ce projet de décision exige que EDF examine les registres de fabrication de tous les composants produits par l’installation. La forge est au centre d’une controverse qui a commencé en avril 2015, lorsque l’ASN a révélé des anomalies créées par les zones de concentrations élevées en carbone dans l’acier ont étés trouvées dans deux des composants de la tête du récipient sous pression dans la centrale nucléaire de Flamanville. Cependant, en juin 2017, l’ASN a ordonné provisoirement que Flamanville 3 puisse démarrer en toute sécurité, mais la tête de son récipient sous pression sera remplacée d’ici la fin de 2024. En mai 2016, l’évaluation réglementaire d’une vérification de qualité continue dans la forge du Creusot, acquise en 2006 par Areva, a identifié des irrégularités sur 400 composants d’usine produits depuis 1965.

Le projet d’ordonnance, ouvert à l’examen public, jusqu’au 10 septembre, fera l’objet d’un examen par la Commission Powerplant. L’examen se déroulera jusqu’à la fin de 2018, a déclaré l’ASN.

« Avant la restauration de la fabrication, ASN vérifiera que le plan d’action est terminé ». « Par la suite, l’ASN maintiendra le contrôle et la surveillance des plans de la forge Areva du Creusot. »

 

 

Protégez vous des évolutions du marché avec les offres gaz et électricité pro d’Utilitywise France, courtier en énergie pour les professionnels.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 23. août à 9.41