Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 09/10/2017 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 09/10/2017

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 09/10/2017

Les prix de l’électricité à court terme ont continué de grimper en raison des inquiétudes persistantes concernant la disponibilité des centrales nucléaires pour le mois de novembre. Les prix day-ahead sont en hausse de plus de 25%, tandis que les prix de l’électricité de novembre ont bondi de 11% par…

Les prix de l’électricité à court terme ont continué de grimper en raison des inquiétudes persistantes concernant la disponibilité des centrales nucléaires pour le mois de novembre. Les prix day-ahead sont en hausse de plus de 25%, tandis que les prix de l’électricité de novembre ont bondi de 11% par rapport à la semaine dernière, atteignant 66 € / MWh. C’est le prix le plus élevé depuis le début du mois de janvier. La centrale nucléaire du Tricastin a été fermée la semaine dernière pour le renforcement de la digue du canal, mais EDF pense que les réacteurs seront à nouveau en service début novembre. La hausse de la demande d’électricité au début de la saison hivernale a permis de soutenir davantage les prix moyens quotidiens. La demande de chauffage domestique a un impact plus important sur le marché de l’électricité que sur celui du gaz. Cependant, des températures supérieures à la normale saisonnière sont prévues pour les deux prochaines semaines, ce qui ralentit la croissance de la demande de chauffage en France. Le mouvement sur le marché du gaz a été plus progressif, bien qu’il y ait eu une nette divergence entre les pôles Peg Nord et TRS. Les prix de Peg Nord Day-ahead ont augmenté en prévision d’importants travaux de maintenance norvégien cette semaine, qui vont réduire la production disponible.           Les prix du TRS à court terme ont chuté avec la reprise des livraisons de GNL. Six pétroliers sont déjà arrivés ce mois-ci après dix livraisons en septembre. Les niveaux de stockage de gaz demeurent préoccupants. Les stocks sont toujours 17% en baisse par rapport à 2016 avec des injections minimales au cours du dernier mois.

Reprise du réacteur de Flamanville 2

EDF avait annoncé la semaine dernière un retard de redémarrage de la centrale nucléaire Flammarville 2  en raison d’une  panne imprévue due à un problème de pompe dans le circuit secondaire de l’installation. Initialement, Flammanville 2 avait été arrêté le 3 octobre et le réacteur devait reprendre sa production le lendemain. Cependant, EDF a décidé de retarder le redémarrage de l’unité de quatre jours supplémentaires jusqu’au 8 octobre. Selon EDF, le dysfonctionnement se produisait dans la section non nucléaire du réacteur et sa turbine était automatiquement déconnectée du réseau électrique. Le géant électrique construit également un nouveau réacteur EPR (European Pressurized Reactor)  sur le site dont l’exploitation est prévue pour la fin de 2018.

La BEI approuve le financement d’un nouveau site de production de verre photovoltaïque pour les bâtiments

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé un financement de 15 millions d’euros à Sunpartner Technologies pour développer de nouveaux produits dans le domaine des énergies renouvelables et ouvrir un nouveau site de production à Rousset, près d’Aix-en-Provence. Le financement de la BEI est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), au cœur du plan d’investissement pour l’Europe communément appelé le plan Juncker.

Le financement permettra à Sunpartner Technologies d’établir son infrastructure commerciale de verre photovoltaïque pour les marchés du bâtiment, de l’électronique grand public et des transports, d’investir dans la R & D et d’accroître sa capacité de fabrication. Auparavant, la société avait levé 55 millions d’euros d’investissements et le financement de la BEI porterait le total à 70 millions d’euros.

En septembre 2017, le plan Juncker devrait générer 236,1 milliards d’euros d’investissements dans l’UE. 35 milliards d’euros en France, où le groupe BEI a déjà approuvé 70 projets d’infrastructure et d’innovation et 28 accords de financement de PME avec des banques ou des fonds intermédiaires.

 

 

Protégez vous des évolutions du marché avec les offres gaz et électricité pro d’Utilitywise France, courtier en énergie pour les professionnels.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 10. octobre à 14.11