Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 25/12/2017 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 25/12/2017

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 25/12/2017

Récapitulatif du marché au cours du dernier mois Les prix annuels de l’électricité ont continué d’augmenter.  Une tendance à la hausse a en effet été observée pendant la plus grande partie de l’année 2017. La vigueur des coûts du charbon et du carbone a soutenu les prix de l’électricité en…

Récapitulatif du marché au cours du dernier mois

Les prix annuels de l’électricité ont continué d’augmenter.  Une tendance à la hausse a en effet été observée pendant la plus grande partie de l’année 2017. La vigueur des coûts du charbon et du carbone a soutenu les prix de l’électricité en augmentant le coût de production. Ce phénomène a été intensifié par les fortes hausses des prix du gaz, une demande plus élevée pendant la saison hivernale et un retard au niveau de la disponibilité nucléaire. Le contrat d’électricité de l’année civile est passé de 43 € / MWh à de nouveaux sommets sur 12 mois et se rapprochant du pic observé en novembre 2016, lorsque la France a connu une forte vague de froid et une panne de la production nucléaire. Les premières prévisions avaient suggéré que la capacité nucléaire française atteindrait 60 GW début décembre, soit une augmentation d’environ 20 GW. Cependant, la montée en puissance a été lente et les redémarrages ont été retardés. À la mi-décembre, la disponibilité totale n’avait atteint que 50GW. Une vague de froid à la fin du mois de novembre a fait augmenter la demande de chauffage domestique, principalement électrique en France. Cela a fait grimper les prix de l’électricité et a incité le Royaume-Uni à passer aux importations nettes au détriment de l’Interconnector (le réseau de transmission de gaz européen). Cependant, les prévisions météorologiques laissent entrevoir un début d’année plus doux en 2018 et la capacité nucléaire devrait atteindre 60 GW d’ici la fin de l’année. Les prix du gaz journalier ont atteint des sommets depuis février, les températures froides ayant fait augmenter la demande. La concurrence pour l’approvisionnement en gaz disponible a fait augmenter les prix. Alors que les températures ont diminué, les prix du gaz ont commencé à se stabiliser. Une demande plus élevée durant la saison hivernale a nécessité quelques retraits de stockage. Alors que les stocks restent en baisse par rapport à 2016, les envois à ce jour sont en phase avec les années précédentes.

 Mouvements de prix de gros de l’électricité et du gaz

Myriam Amichia

Posté par le mardi, le 26. décembre à 15.38