Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 15/01/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 15/01/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 15/01/2018

Les contrats de gaz avant et après-saison ont augmenté au cours de la dernière semaine. Les spéculations sur une possible réduction supplémentaire de la production du gisement gazier de Groningue aux Pays-Bas ont soutenu les prix du gaz en Europe la semaine dernière. Un tremblement de terre dans la région…

Les contrats de gaz avant et après-saison ont augmenté au cours de la dernière semaine. Les spéculations sur une possible réduction supplémentaire de la production du gisement gazier de Groningue aux Pays-Bas ont soutenu les prix du gaz en Europe la semaine dernière. Un tremblement de terre dans la région a suscité de nouveaux appels en faveur d’un plafond de production plus bas. La réglementation a vu la fourniture de l’un des plus grands gisements de gaz d’Europe, chuter de 60% depuis 2013. Le régulateur énergétique néerlandais est en train d’évaluer les propositions de réduction de la production. Cela resserrerait l’offre sur le continent et ferait grimper les prix. La tendance à la hausse des prix a été la plus marquée dans les contrats à plus long terme, avec un changement minime sur le marché du gaz Day-ahead. Les réserves de stockage de gaz ont chuté de 4% la semaine dernière et les stocks sont inférieurs de plus de 10% à ceux de l’année dernière, malgré les températures supérieures aux normales saisonnières. Les conditions météorologiques douces devraient se maintenir pour le reste de janvier. La hausse de la demande à mesure que les écoles et les entreprises retournent à leur pleine capacité a fait grimper les prix de l’électricité. Cependant, la moyenne est encore en baisse de plus de 40% par rapport à cette période l’année dernière. La disponibilité des centrales nucléaires est élevée (3% de plus que l’an dernier) avec près de 90% des unités en ligne.

Des turbines de 8 MW à installer au large des côtes bretonnes

L’État français a approuvé l’installation d’une nouvelle turbine de 8 MW pour le projet éolien offshore de 500 MW de Saint-Brieuc. Le développeur – Simemens Gamsea Renewable Energy a confirmé que la turbine a un diamètre de rotor de 167m avec des pales d’environ 82m de longueur permettant une surface balayée de 18% plus grande. Avec les projets de Dieppe / Le Tréport, Yeu / Noirmoutier et Grand Provence, Siemens Gamesa sera fournisseur de près de 1 524 GW de projets en France.

Myriam Amichia

Posté par le mercredi, le 17. janvier à 10.13