Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/01/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/01/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/01/2018

Les prix journaliers de l’électricité ont légèrement augmenté la semaine dernière, mais sont restés plus de 60% inférieurs à ceux de l’année dernière, reflétant le contraste marqué des températures par rapport à 2017. La disponibilité nucléaire reste très élevée avec 85% des usines opérationnelles. La vigueur persistante du marché du…

Les prix journaliers de l’électricité ont légèrement augmenté la semaine dernière, mais sont restés plus de 60% inférieurs à ceux de l’année dernière, reflétant le contraste marqué des températures par rapport à 2017. La disponibilité nucléaire reste très élevée avec 85% des usines opérationnelles. La vigueur persistante du marché du charbon et la récente reprise des coûts du carbone ont soutenu les prix de l’électricité à plus long terme. Les prévisions d’une réduction de l’offre ont poussé le coût des quotas de carbone à des niveaux records en cinq ans. Les prix de l’électricité en France sont en hausse de 13% en glissement annuel, reflétant la hausse des coûts du charbon et du carbone observée jusqu’en 2017. Les prix du gaz à court terme ont également chuté, avec une baisse de plus de 3%. Les vents forts continuent de réduire les niveaux de la demande. Le contrat de gaz de TRSpour février est de 29% inférieur à celui de l’année dernière, avec des livraisons dans le sud de la France stimulées par 13 arrivées de méthaniers ce mois-ci. Trois autres sont déjà attendus pour février.

La CRE propose une augmentation des tarifs d’énergie

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a annoncé que les tarifs réglementés du gaz vont augmenter en moyenne de 1,3% en février. La CRE considère que la hausse des prix reflète l’évolution du coût de fourniture d’Engie depuis le 1er janvier de cette année, estimée par le fournisseur à 0,7 € / MWh.

Le Conseil d’Etat a mis le prix du gaz à sa place en annulant un décret de 2013 réglementant les tarifs de gaz préétablis appliqués en France aux particuliers et aux petits professionnels, dont le maintien est jugé contraire au droit européen. Récemment, la CRE a également annoncé qu’elle proposait une augmentation des tarifs d’électricité moyens de 0,8% appliqués aux particuliers et aux petites entreprises. Les tarifs réglementés de l’électricité, appliqués par EDF, ont déjà augmenté de 1,7% au 1er août 2017, dans le cadre de la révision annuelle de ces tarifs. Le gouvernement a trois mois pour s’y opposer.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 31. janvier à 9.29