L'ambiance thermique au travail | Utilitywise France
L’ambiance thermique au travail

L’ambiance thermique au travail

Une étude réalisée par l’entreprise Andrews Sykes avait révélé que 80% des employés se plaignent de la température sur leur lieu de travail. Cette même étude a révélé qu’un bureau sur deux était considéré comme trop chaud en été et trop froid en hiver. Certaines recherches ont démontré qu’avoir froid…

Une étude réalisée par l’entreprise Andrews Sykes avait révélé que 80% des employés se plaignent de la température sur leur lieu de travail. Cette même étude a révélé qu’un bureau sur deux était considéré comme trop chaud en été et trop froid en hiver.

Certaines recherches ont démontré qu’avoir froid au travail avait un impact négatif sur la performance des employés. En effet, Alain Hedge, professeur au département de design et d’analyse environnementale de l’Université Cornell estime que les travailleurs qui ont froid font plus d’erreurs, et que des températures trop fraîches peuvent gonfler le coût horaire du travail de 10%.

En 2004, il a réalisé une étude pour comparer l’attitude des employés dans des locaux à 25°C puis dans des locaux à 20°C. Il s’avérait que les employés étaient moins productifs quand la température descendait.

L’obligation des employeurs

Le code du travail prévoit quelques règles relatives à l’ambiance thermique sur le lieu de travail afin de protéger les employés et leur santé.

L’article R4222-1 du code du travail stipule que dans les locaux professionnels, l’air doit être renouvelé de manière à éviter les élévations exagérées de température et la condensation.

D’après l’article R4223-13 du code du travail, les locaux d’un établissement professionnel doivent être chauffés pendant la saison froide. Le chauffage doit fonctionner de manière à maintenir une température convenable et à ne donner lieu à aucune émanation néfaste.

L’article R4213-7 veut que les équipements et caractéristiques des locaux professionnels soient conçus afin que la température puisse s’adapter à l’organisme humain pendant le temps de travail et ce, quel que soit le secteur d’activité impliqué.

Pour les employés travaillant en extérieur, l’Article R4225-1 du Code du Travail décrète que leurs postes de travail extérieurs doivent être aménagés de manière à ce que les employés soient protégés des conditions climatiques.

Enfin, l’article R4223-15 précise clairement que l’employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les employés contre le froid et les intempéries.

Bien que le Code du travail ne mentionne pas une température minimum ou maximum au sein d’un établissement professionnel, l’association française de normalisation AFNOR recommande des températures pour les bureaux en fonction de l’activité qui s’y pratique.

Bureau

Activité physique moyenne

Activité physique forte

Température conseillée

20 à 22°C 16 à 18°C 14 à 16°C

 

Nos astuces pour optimiser l’énergie de vos bureaux cet hiver ?

Pensez à l ’entretien et à la rénovation de vos équipements de chauffage. Une chaudière bien entretenu, c’est 12% d’économie d’énergie.

Pensez aux compteurs intelligents. Vous pouvez piloter vos équipements à distance afin d’éviter le gaspillage d’énergie.

La simulation thermique dynamique, pourquoi pas ? Ce procédé vous permet de déterminer les besoins en chaleur et en froid de votre établissement par heure et par zone. Vous êtes intéressés ? Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici.

 

 

Sources

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2013/01/25/09008-20130125ARTFIG00352-avoir-froid-au-bureau-nuit-a-la-performance.php

https://www.legifrance.gouv.fr/

http://www.laminuterh.fr/article/347

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 27. février à 9.00