Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/05/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/05/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 21/05/2018

Les contrats à terme sur le gaz et l’électricité ont continué d’augmenter la semaine dernière. Les prix journaliers du gaz et de l’électricité ont progressé malgré la baisse de la demande intérieure. Des températures saisonnières supérieures à la normale sont prévues dans toute la France jusqu’en juin, avec des conditions…

Les contrats à terme sur le gaz et l’électricité ont continué d’augmenter la semaine dernière. Les prix journaliers du gaz et de l’électricité ont progressé malgré la baisse de la demande intérieure. Des températures saisonnières supérieures à la normale sont prévues dans toute la France jusqu’en juin, avec des conditions de luminosité qui augmentent également la disponibilité solaire.

Les prix annuels de l’électricité ont atteint de nouveaux sommets pluriannuels à 46,60 € / MWh, soit plus de 30% de plus que l’an dernier. La récente reprise des prix de l’électricité a été alimentée par l’augmentation du coût de production suite aux gains significatifs sur les marchés du charbon et du carbone. Les prix annuels du charbon ont dépassé leur sommet de janvier pour atteindre 90 $ / tonne alors que les prix du carbone ont plus que doublé depuis le Nouvel An, dépassant les 15 € pour la première fois depuis 2011. Le rebond général de l’énergie primes en cours d’année.

Les prix de l’essence de l’hiver 18 pour Peg Nord et TRS sont respectivement supérieurs de 37% et de 20% à ceux de mai 2017. Les fondamentaux pétroliers tendent à soutenir les contrats gaziers à plus long terme, car l’offre plafonnée peine à répondre à la demande mondiale croissante. La lourde maintenance norvégienne prévue pour le mois prochain et la demande constante d’injections de stockage ont également renforcé le soutien des prix pour le marché du gaz. Les injections de stockage se sont accélérées au cours des dernières semaines, mais les stocks sont encore inférieurs de 37% d’une année sur l’autre, malgré l’ajout de 4,5 TWh de gaz la semaine dernière.

Création d’un nouveau point d’importation de gaz naturel en France

GRTgaz vient de finaliser un programme d’investissement de 17,5 millions d’euros destiné à créer le premier grand point d’entrée physique du gaz naturel en France à travers la Suisse, à Oltingue (Haut-Rhin).

Réalisé en étroite collaboration avec les gestionnaires suisses de flux FluxSwiss et l’italien Snam Rete Gas ce programme renforce la sécurité de l’approvisionnement énergétique de la France en permettant l’accès à de nouvelles sources de gaz libyen, algérien et azéri par pipeline. TAP fournira 10 milliards de m3 de gaz azéri en Italie en 2020). La création de ce nouveau point d’entrée dans le réseau de GRTgaz fait suite aux travaux d’adaptation des stations d’Oltingue et de Morelmaison (Vosges), initiées en 2016, pour inverser le sens d’écoulement du gaz sur ce tronçon du réseau de transport, la place du marché français à la place du marché italien dans le sens sud-nord. En créant de nouvelles opportunités d’échange de gaz entre les places de marché européennes, une plus grande flexibilité est offerte aux utilisateurs du réseau (distributeurs / fournisseurs), ce qui leur permet de choisir la source de gaz la moins chère à tout moment. L’attractivité du marché gazier français est donc renforcée au bénéfice de tous les consommateurs. Cette nouvelle capacité pourrait représenter plus de 8% des volumes de gaz consommés par les clients connectés au réseau de transport de GRTgaz.

Au 1er juin 2018, 200 GWh / j de gaz pourront être physiquement importés d’Italie via la Suisse. Dans la direction nord-sud, plus de 220 GWh / j de gaz peuvent déjà être transmis chaque jour via Oltingue depuis la France vers la Suisse. Pour sa part, Snam Rete Gas réalise un programme d’investissement permettant d’offrir une capacité de 400 GWh / j via la Suisse pour approvisionner la France mais aussi l’Allemagne. Les conditions de vente de la nouvelle capacité d’entrée à Oltingue seront offertes sur le marché naturel européen.

Le président-directeur général de Finergreen, Damien Ricordeau, estime que «2-3 des 25 premiers joueurs disparaîtront d’ici la fin de l’année». Les géants de l’énergie ont mis du temps à investir dans l’énergie solaire. Engie a racheté Solairedirect en 2015 et Total a acquis la société d’énergies renouvelables Eren et le distributeur Direct Energie.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 23. mai à 10.31