Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 13/08/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 13/08/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 13/08/2018

Électricité Au début du mois d’août, on a constaté une évolution des tarifs d’électricité pour les professionnels de 1,1%pour les clients aux Tarifs Bleus et de 0,2% pour les clients aux Tarifs Verts augmentent en moyenne de 0,2 %. Une étude récente de l’institut Eurostat a révélée que la France…

Électricité

Au début du mois d’août, on a constaté une évolution des tarifs d’électricité pour les professionnels de 1,1%pour les clients aux Tarifs Bleus et de 0,2% pour les clients aux Tarifs Verts augmentent en moyenne de 0,2 %.

Une étude récente de l’institut Eurostat a révélée que la France pratique des tarifs d’électricité élevés comparés à d’autres pays d’Europe. Le pays serait dans la  « moyenne haute » du classement.  À 17ct/KWh en moyenne, la France reste moins chère que des pays comme l’Irlande ou le Danemark mais demeure plus chère que la Suède, la Norvège ou encore le Luxembourg. Les taxes qui représentent environ 1/3 de la facture d’électricité des français ont beaucoup augmenté au cours des dernières années.

Gaz Naturel

Au 1er juillet 2018, les petits professionnels ont été touchés par une hausse moyenne des tarifs de gaz naturel d’environ 9,2%. Cette tendance continue au mois d’août avec une hausse moyenne de 0,2%. Les augmentations sur le marché du gaz s’expliquent par différents facteurs. En effet, tout comme pour l’électricité les taxes sur le gaz naturel ont-elles aussi évolué.  Les coûts liés au stockage ainsi que les frais de transport et de distribution ont également étés affectés.

Énergies renouvelables

Le coût de production de l’électricité solaire photovoltaïque a baissé de 5%. Selon Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique et Solidaire, le solaire photovoltaïque se développe à grande échelle sur tout le territoire français.

Sept projets d’installations d’éoliennes sur dix font aujourd’hui l’objet de contestations. En effet les riverains sont de plus en plus nombreux à rejeter les parcs éoliens à proximité de leurs habitations avec pour motifs les nuisances visuelles et sonores qui seraient causées par ceux-ci.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 14. août à 16.12