Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 03/09/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 03/09/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 03/09/2018

Électricité La disponibilité nucléaire reste inférieure à 60%, en raison des travaux de maintenance. Cependant, jusqu’à sept unités sont attendues d’ici la fin de la semaine. Les prix à terme de l’électricité ont augmenté dans le cadre d’une reprise généralisée des produits de base. Le coût élevé du charbon et…

Électricité

La disponibilité nucléaire reste inférieure à 60%, en raison des travaux de maintenance. Cependant, jusqu’à sept unités sont attendues d’ici la fin de la semaine. Les prix à terme de l’électricité ont augmenté dans le cadre d’une reprise généralisée des produits de base. Le coût élevé du charbon et du carbone a renforcé le soutien au marché de l’énergie en augmentant le coût de production. Les prix annuels de l’électricité en France sont supérieurs d’un tiers à ceux de l’année précédente, atteignant 57 € / MWh, après avoir dépassé les plus hauts de juin.

Gaz

Les contrats sur gaz à travers la courbe ont atteint de nouveaux sommets dans le cadre d’une reprise énergétique plus large, avec le potentiel de nouvelles augmentations à mesure que la tendance à la hausse se développe en hiver.

Les réserves de stockage françaises sont désormais en hausse de 9% sur un an. Toutefois, les stocks européens restent en baisse par rapport à 2017, avec 240 millions de mètres cubes d’injections nécessaires pour atteindre le sommet de l’année dernière. Les stocks ont fortement augmenté au cours des derniers mois par rapport aux creux de cinq ans observés à la fin du mois de mars à la suite de fortes injections au cours des dernières semaines. Les injections se poursuivront pendant le reste de l’été, ajoutant de la demande au système.

À la une !

La puissance éolienne française atteint une sortie record, mais voit son déploiement baisser.

Les statistiques officielles montrent que la France a enregistré son plus haut niveau de génération de six mois au premier semestre, les parcs éoliens ayant produit 14,2 TWh. Attribué à des conditions météorologiques favorables, la production a couvert 5,7% de la consommation d’électricité du pays. Malgré cela, la France a connu un ralentissement du déploiement de la capacité éolienne. Le pays a vu la construction de 400 MW de nouvelle capacité éolienne au cours du premier semestre 2018, avec une baisse du déploiement depuis 2017, qui a enregistré 558 MW de capacité éolienne installée au premier semestre. Le nord de la France a connu l’essentiel du déploiement. La région des Hauts-de-France abrite la capacité éolienne installée la plus élevée du pays, soit 3 494 MW. Les données publiées par le gouvernement français indiquent que la capacité éolienne installée cumulée du pays a été portée à 13 998 MW.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 5. septembre à 9.28