Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/10/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/10/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 29/10/2018

Électricité Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des gains importants enregistrés sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Toutefois, après avoir atteint des niveaux record en septembre, les prix de l’électricité ont reculé, à la suite de pertes…

Électricité

Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des gains importants enregistrés sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Toutefois, après avoir atteint des niveaux record en septembre, les prix de l’électricité ont reculé, à la suite de pertes dans la composition des produits de base et d’une demande inférieure aux prévisions en octobre. Les prix annuels français de l’électricité ont chuté de 5% sur toute la semaine, les pertes à court terme étant encore plus fortes, mais les contrats sont toujours plus élevés d’une année sur l’autre.

Gaz

Au 1er novembre, les tarifs réglementés hors taxes de gaz augmenteront en moyenne de 5,79%.

Les réserves de stockage françaises sont maintenant 24% plus élevées que l’année précédente et les stocks européens ne sont que légèrement en baisse par rapport à cette période de l’année dernière. Alors que les températures clémentes en Europe permettent de nouvelles injections, les stocks se reconstituent fortement. Cela a atténué certains des problèmes d’approvisionnement qui prévalaient durant l’été.

À la une !

La France décide de construire de nouveaux réacteurs nucléaires entre 2021 et 2025

Le gouvernement français décidera de construire ou non une nouvelle génération de réacteurs EPR entre 2021 et 2025. On pourrait demander à l’industrie nucléaire française d’élaborer un « plan industriel » d’ici le milieu de 2021 garantissant que les futurs réacteurs EPR pourront produire de l’énergie  à un prix raisonnable, estimé entre 60 et 70 euros par mégawatt. Le gouvernement français présentera sa stratégie énergétique le mois prochain. Le plan tant attendu  décrira comment et quand la France réduira la part du nucléaire dans la production d’électricité. Cette part est actuellement de l’ordre de 75%. C’est un facteur crucial dans la planification des investissements  d’EDF, qui exploite les 58 réacteurs nucléaires français. Le ministre de l’Environnement et de l’Énergie, François de Rugy, a déclaré que différents scénarios seront étudié avant toute prise de décision.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 30. octobre à 15.40