Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 05/11/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 05/11/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 05/11/2018

Électricité Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des gains importants enregistrés sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Toutefois, après avoir atteint des niveaux record en septembre, les prix de l’électricité ont reculé, à la suite de pertes…

Électricité

Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des gains importants enregistrés sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Toutefois, après avoir atteint des niveaux record en septembre, les prix de l’électricité ont reculé, à la suite de pertes dans la composition des produits de base et d’une demande inférieure aux prévisions en octobre. Les prix annuels de l’électricité sont en baisse de près de 10 € / MWh par rapport au sommet de septembre, les pertes à court terme étant encore plus importantes, mais les contrats restent en hausse par rapport à l’année précédente.

Gaz

Les préoccupations concernant la flexibilité de l’offre pour faire face à une demande accrue en hiver se sont progressivement atténué à mesure que l’offre augmente et que la demande reste déprimée par des températures supérieures à la moyenne. Des importations record de GNL, une production norvégienne élevée, de fortes injections de stockage et un début d’hiver plus doux ont entraîné une baisse des prix à court terme. Les contrats ont encore augmenté de plus de 30% en glissement annuel, après les fortes hausses de prix observées en août et septembre.

Les réserves de stockage françaises sont maintenant 23% plus élevées que l’année précédente et les stocks européens ne sont que légèrement en baisse par rapport à cette période de l’année dernière. Alors que les températures douces en Europe permettent de nouvelles injections, les stocks se reconstituent fortement. Cela a atténué certains des problèmes d’approvisionnement qui prévalaient durant l’été.

À la une

Ouverture de la zone unique de marché du gaz

Après 15 ans de travaux menés par les gestionnaires de réseaux, GRTgaz et Téréga, sous l’autorité de la CRE, la zone unique de marché du gaz est entrée en vigueur le 1er novembre 2018. Les zones Nord (PEG Nord) et sud (TRS) ont donc disparue pour laisser place à une zone unique PEG. Cette réformer va permettre l’égalité entre les utilisateurs de la zone Nord et Sud.

EDF prolonge les pannes de charbon

EDF a prolongé de 24 heures la panne de sa centrale à charbon de 580 MW Havre 4 en raison d’une grève en cours. L’usine devrait maintenant redémarrer le 6 novembre. La production d’électricité de l’unité est suspendue depuis le 27 octobre. La grève, qui avait débuté en signe de protestation contre un projet du gouvernement français visant à mettre fin à la production d’électricité à partir de charbon, devait initialement prendre fin dimanche. La France, qui dépend de l’énergie nucléaire pour plus de 75% de ses besoins en électricité, a fermé la plupart de ses centrales au charbon. Seules cinq unités d’une capacité installée d’environ 3 000 MW sont actuellement opérationnelles. Le président Macron a promis de les fermer d’ici la fin de 2021 afin de contribuer au respect des obligations en matière de changement climatique.

Les aides énergétiques au cœur des projets à l’Elysée

Emmanuel Macron souhaite améliorer le dispositif du chèque énergie. Attribuée sous condition de ressources et remplaçant les tarifs sociaux de l’énergie depuis 2018, cette aide permet de payer les factures de tout type d’énergie liée à son logement.

 

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 7. novembre à 10.00