Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/11/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/11/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 12/11/2018

Électricité Le contrat avec l’année civile a augmenté de 8% la semaine dernière.  Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des fortes progressions enregistrées sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Ces produits ont reculé par rapport à leur…

Électricité

Le contrat avec l’année civile a augmenté de 8% la semaine dernière.  Le coût de la production d’électricité reste élevé, à la suite des fortes progressions enregistrées sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été. Ces produits ont reculé par rapport à leur sommet de septembre mais se sont redressés au cours des dernières semaines, notamment les coûts du carbone, qui sont 33% plus élevés que leurs plus bas niveaux de novembre. Les attentes d’une augmentation de la demande alors que les températures chutent la semaine prochaine soutiennent également les prix de l’électricité.

La production d’énergie nucléaire française augmente avec le retour des installations. En effet, la production d’électricité nucléaire en France a augmenté de 12,5% pour atteindre 31,6 TWh en octobre.

La demande moniale d’électricité devrait augmenter de 60% d’ici 2040 en raison du développement des appareils numériques et des véhicules électriques. Fatih Birol, directeur de l’agence internationale de l’énergie a déclaré que la consommation d’électricité croit deux fois plus vite que la consommation globale d’énergie.

Gaz

Les inquiétudes concernant la flexibilité de l’offre pour faire face à une demande hivernale accrue avaient été atténuées par  une offre accrue provenant du GNL, de la Norvège et une augmentation des stocks. Toutefois, les signes d’une demande accrue la semaine prochaine, alors que les températures se refroidissaient, ont soutenu une reprise des prix, avec des gains de 9% observés sur toute la courbe la semaine dernière. Les contrats ont encore augmenté de plus de 30% en glissement annuel, après les fortes hausses de prix observées en août et en septembre.

Les réserves de stockage françaises sont maintenant 26% plus élevées que l’année précédente et les stocks européens ne sont que légèrement en baisse par rapport à cette période de l’année dernière. Alors que les températures clémentes en Europe permettaient d’autres injections, les stocks ont été fortement reconstitués. Il reste à voir quelle quantité de stockage sera utilisée lors de la prochaine vague de froid qui aura lieu la seconde moitié du mois de novembre.

Des chiffres qui en disent long !

D’après le baromètre 2018 du médiateur de l’énergie :

  • 66% des français savent qu’ils peuvent changer de fournisseur contre 50% en 2017.
  • 21% des français ont quitté leur opérateur pour réaliser des économies dont 11% pour des raisons environnementales.
  • 3 français sur 5 se dissent prêts à souscrire à une offre d’électricité verte.

Des idées reçues qui persistent !

Si plusieurs consommateurs pensent encore que EDF et ENGIE sont une seule et même entreprise, ils sont autant à penser qu’on peut bénéficier d’une offre au tarif réglementé de gaz et d’électricité chez le même fournisseur. 45% des personnes interrogées pensent que les tarifs réglementés sont proposés par tous les fournisseurs. 17% des personnes interrogées ne savent pas qu’elles peuvent revenir aux tarifs réglementés après les avoir quitté.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mercredi, le 14. novembre à 10.12