Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 10/12/2018 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 10/12/2018

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 10/12/2018

Électricité Les prix de l’électricité pour janvier ont fortement chuté la semaine dernière, en baisse de 6%, les prix de l’électricité étant davantage affectés par les températures que le gaz, la plupart des systèmes de chauffage domestiques français étant électriques. Les températures devraient fortement augmenter la semaine prochaine, dans la…

Électricité

Les prix de l’électricité pour janvier ont fortement chuté la semaine dernière, en baisse de 6%, les prix de l’électricité étant davantage affectés par les températures que le gaz, la plupart des systèmes de chauffage domestiques français étant électriques. Les températures devraient fortement augmenter la semaine prochaine, dans la période de vacances de Noël ou la demande est traditionnellement plus faible. Les prix annuels de l’électricité ont peu changé la semaine dernière, ignorant les pertes sur le marché du gaz.

Le coût de la production électrique reste élevé, à la suite des fortes progressions enregistrées sur les marchés du gaz, du charbon et du carbone au cours de l’été.

Gaz

Les prix du gaz ont baissé la semaine dernière. Jusqu’à présent, une saison d’hivernale avec des température plus douces que prévue n’a nécessité que peu de recours aux stocks d’approvisionnement. Les réserves sont en hausse de 35% sur une année ce qui augmente les perspectives de stockage excédentaire en 2019.

À la une

La France pourrait économiser 39 milliards d’euros en investissant dans les énergies renouvelables

Selon un rapport publié par le ministère français de l’Environnement, la France économiserait 39 milliards d’euros si elle s’abstenait de construire quinze nouvelles centrales nucléaires d’ici 2060 et investissait dans des sources d’énergie renouvelables pour remplacer ses installations vieillissantes. Le rapport indique que la France devrait dépenser 1,28 milliard d’euros milliards de dollars, au cours des quatre prochaines décennies, en mettant l’accent sur les capacités de production et de stockage d’énergie propre, les réseaux et les importations. Cet investissement permettrait au pays de fermer progressivement ses 58 centrales nucléaires et d’aboutir à 95% de la production d’électricité à partir de sources renouvelables. Cela fait suite à l’annonce du président Emmanuel Macron selon lequel EDF devra fermer 14 de ses 58 réacteurs nucléaires d’ici 2035 afin de permettre aux énergies renouvelables de se développer dans le mix énergétique français.

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 11. décembre à 17.04