Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 11/02/2019 | Utilitywise France
Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 11/02/2019

Marché du gaz et de l’électricité Semaine du 11/02/2019

Électricité Les prix de l’électricité en France ont continué de baisser la semaine dernière, alors que des températures plus clémentes devraient se poursuivre pendant le reste du mois de février, réduisant ainsi les attentes de la demande. Les prix annuels de l’électricité sont tombés en dessous des niveaux les plus…

Électricité

Les prix de l’électricité en France ont continué de baisser la semaine dernière, alors que des températures plus clémentes devraient se poursuivre pendant le reste du mois de février, réduisant ainsi les attentes de la demande. Les prix annuels de l’électricité sont tombés en dessous des niveaux les plus bas de janvier, alors que les prix du carbone restaient élevés. La production nucléaire a également augmenté, la production des centrales du pays avoisinant le pic hivernal de 55 GW. Les prix de l’électricité pour le mois à venir ont encore chuté de 7% la semaine dernière.

Gaz

Les contrats de gaz ont continué à baisser la semaine dernière, en particulier les contrats d’hiver et d’été 19, qui sont tombés à leurs plus bas niveaux depuis avril dernier. Les baisses de prix ont été provoquées par la poursuite de fondamentaux sains. Les approvisionnements en gaz ont bien résisté à la demande accrue de la vague de froid de janvier, soutenue par des importations record de GNL.

Les prix du gaz pour l’été 19 ont baissé par rapport aux niveaux atteints en janvier, soit une baisse de plus de 20% par rapport au début de l’année, alors que les anticipations de surstockage augmentaient.

À la une : le gouvernement dépose une loi sur la neutralité carbone de 2050

Le gouvernement français a proposé un projet de loi engageant le pays à la neutralité carbone d’ici 2050. Si ce projet de loi était adopté, les modifications retarderaient la réduction de la production d’énergie nucléaire dans l’ensemble des sources d’énergie afin d’augmenter l’objectif de réduction des combustibles fossiles.

Le projet neutralité carbone pour 2050 alignerait les ambitions de la France sur l’une des options proposées par la Commission européenne pour l’objectif à long terme de l’UE. Le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande ont tous deux inscrit des objectifs similaires, le Royaume-Uni envisageant d’adopter une législation.

Le ministre français de la Transition écologique, François De Rugy, a déclaré que le nouvel objectif était « beaucoup plus ambitieux » que la réduction initiale de 75%. Il a déclaré que la nouvelle législation entraînerait une réduction de 87,5%.

 

Vous êtes un professionnel cherchant à réduire le coût de l’énergie ? Analyse de facture, tarifs préférentiels, audit énergétique (…), bénéficiez dès aujourd’hui de nos services sur mesure.

Contactez un conseiller

 

Myriam-Deborah Amichia

Posté par le mardi, le 12. février à 14.25